En janvier 1794, Talleyrand réfugié depuis deux ans en Angleterre, à cause de ses relations avec l’opposition libérale Anglaise et sa réputation est frappé par l’Alien bill, donc expulsé d’Angleterre

Diapositive Il décide , accompagné de son fidèle valet Courtiade de s’embarquer pour l’Amérique avec seulement 8400 dollars en poche, ou il va séjourner deux ans en essayant en vain de faire fortune : il séjournera à Philadelphie, New-York et Boston. Il parcourra plusieurs milliers de kilomètres dans des contrées sauvages à l’intérieur du Maine en direction d’Albany et des grands lacs en vue de spéculations foncières. Il fera preuve d’un réel courage mai déçu il écrivait à madame de Stael : « Il y a ici beaucoup d’argent à gagner mais c’est pour les gens qui en ont ». C’est ce voyage que nous avons étudié

A boston il apprend la chute de Robespierre. Grace à l’intervention de madame de Stael, à l’age de 42 ans Talleyrand peut revenir en France : il est de retour à Paris en septembre 1796 pour commencer sa véritable carrière diplomatique.