Pendant quatre ans de 1494 à 149, le frère dominicain Jérôme Savonarole va dominer la vie florentine. A l’occasion du 500è anniversaire de son exécution le Saint Siège a été sollicité une fois de plus pour le canoniser. Les défenseurs de Savonarole mettent en avant sa foi, la pureté de ses mœurs, son désir de réforme de l’église. Admiré par Luther il fut considéré comme un précurseur de la réforme.

Diapositive Mais d’autres ont souligné ses aspects inquiétants d’illuminé, son intolérance religieuse, son anti-féminisme, le fanatisme des bûchers des vanités où l’on brûla des œuvres d’art et des livres. Il a fini en martyre, « Pathétique prophète désarmé » selon le mot cruel de son contemporain Machiavel qui ne l’appréciait pas. Pour essayer de mieux juger ce personnage complexe, je crois indispensable que nous évoquions aussi la vie et les mœurs florentines de la deuxième moitié du XVè siècle, cadre dans lequel va s’insérer le drame de Savonarole.