En 1936 on a découvert dans un grenier des descendants de la nièce d’Isaac Newton une malle contenant de nombreux manuscrits: certains traitaient de théologie, car toute sa vie Newton eut des convictions Arianistes qu’il garda secrètes. La plupart des manuscrits étaient consacrés à l’alchimie. On s’est aperçu que Newton avait passé plus de 30 années à expérimenter au laboratoire sur l’alchimie. Ses manuscrits alchimiques représentent plus des 2/3 de l’ensemble de ses écrits.

DiapositiveNous avons donc repris le chemin emprunté par Isaac Newton afin d’expliquer pourquoi l’un des plus grands scientifiques de tous les temps a vécu une réelle passion pour l’alchimie, qui l’empéchait souvent de s’alimenter ou de dormir.

A l’appui de nombreux documents de l’époque nous avons donc pénétré les buts et la pratique alchimique . L’alchimie eut d’ailleurs un retentissement sur les arts : Enluminures, gravures, orfèvrerie, sculpture et peinture .